Avant propos :

 

Je vous propose pour changer un peu un extrait d'une jolie randonnée que j'ai fait avec mon club de randonné handisport à Picherande dans le Puy de Dôme, lieu de mystères, de légendes et d'enchantements prodigieux!

 

DSC01729

Etymologie du lieu:

« Pavin » viendrait du latin pavens (participe adjectivé de paveo qui signifie « être frappé d'épouvante »). Le nom du « lac Pavin » signifierait donc, mot pour mot, « lac épouvantable ».

Est également parfois évoquée une autre origine, celle de l'occitan palenc qui signifie « palissade » et ferait référence à la situation géographique du cratère entouré par la forêt.

Il est d'origine très récente contrairement au massif des monts Dore. Il semble qu'il se soit formé après la période d'activité volcanique qui a créé la chaîne des Puys, soit il y a environ 6 900 ans, ce qui en fait le plus jeune édifice volcanique de France métropolitaine. Il n'est pas lié à la chaîne des Puys. L'explosion qui l'a formé fut très violente (phréato-magmatisme) : des traces de cet événement ont été retrouvées jusque dans les sédiments du lac Léman et dans d'autres lacs suisses, et le volume de l'éruption est estimé à 75 millions de m3.
Situé à une altitude de 1 197 mètresa, le lac s’est formé par phréato-magmatisme, autrement dit il s'agit d'un maar. (NDR : Lien de cause à effet dû au Déluge Biblique? nous trouverons la réponse à cette question dans la Légende, comme bien souvent...)

Par temps clair, le ciel bleu se reflétant dans l'eau, sa couleur est presque bleu-nuit.

 

 

DSC01751

 

La Légende : La Chaise du Diable et l'engloutissement du Volcan :

Le diable ne dort jamais.
 Dictionnaire des sentences et proverbes français (1892)

 

DSC01736

 

DSC01737

 

 

Ce lac sombre, qui semble sans fond, est à l'origine de plusieurs légendes : « lac du diable », lac dans lequel s'est jeté le seigneur Roupoutou (ou le diable qui selon une autre version sortait du lac en créant des tourbillons) : ses cadeaux envers une jeune femme de Besse dont il était amoureux étant refusés, il s'assit sur la « chaise du diable » (deux pierres planes qui semblent former un siège), ses pleurs inondèrent le village de Besse, aussi il pensa qu’il avait noyé la femme qu’il aimait et se suicida. Une version proche veut que ce soit Dieu qui noya la cité sous des eaux diluviennes afin de punir ses habitantes aux mœurs légères.

D'autres légendes racontent que, si on jette une pierre en plein milieu du lac, il se réveille et qu'un jet de pierres le 31 décembre à minuit permet d'entendre les cloches de l’ancienne église de Besse sonner.

 

Pour conclure comme souvent une belle photo et une reflexion biblique vaut mieux que des explications fastidieuses, je vous laissez appréciez la beauté des lieux et méditer sur la notion d'engloutissement et de jugement de Dieu en cas de désobéissance, en vous précisant que contrairement à ce que l'on croit, le volcan qui dort sous la presque centaine d'eau de profondeur, emet encore quelques gazs volcaniques, surtout ces temps ci ... ;) 

 

DSC01739

Et l'Éternel dit: J'exterminerai de la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. L'Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. L'Éternel se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur.

Genèse 6:5-7