Viste des Grottes de Saint Antoine à Brive avec Henri-Gilbert - Album photos - Les Photos de Barbenoire

Viste des Grottes de Saint Antoine à Brive avec Henri-Gilbert : Toutes les photos Viste des Grottes de Saint Antoine à Brive avec Henri-Gilbert - Les...

http://barbenoirephotos.canalblog.com

 

Prière pour « obtenir une Grâce ou pour retrouver un objet perdu » à Saint Antoine de Padoue : 

« Grand Saint Antoine, je vous félicite de toutes les prérogatives dont Dieu vous a favorisé entre tous les Saints. La mort est désarmée par votre puissance, l'erreur est dissipée par vos lumières ; ceux que la malice s'efforce d'accabler, reçoivent par votre secours le soulagement tant désiré ; les lépreux, les malades et les estropiés obtiennent leur guérison par votre vertu ; les orages et les tempêtes de la mer sont apaisés sur votre commandement ; les chaînes des captifs sont rompues par votre autorité ; les choses perdues se retrouvent par vos soins ; tous ceux qui vous invoquent avec confiance sont affranchis des maux qu'ils endurent et des périls qui les menacent ; enfin, il n'est aucune nécessité sur laquelle votre pouvoir et votre bonté ne s'étendent. Ô Saint Antoine, puissant intercesseur, par toutes ces grâces que le Ciel vous a faites, je vous supplie de prendre un soin éternel de mon âme, de mon corps, de mes affaires et de ma vie toute entière, assuré que rien au monde ne pourra me nuire, tant que je serai sous la conduite et la sauvegarde d'un tel Patron et Protecteur. Recommandez mes besoins, et présentez mes misères au héros des miséricordes, au Dieu de toute consolation afin que par vos mérites, il daigne me fortifier dans son service, me consoler dans mes afflictions, me délivrer de mes maux, ou tout au moins me donner la force de les supporter pour ma plus grande sanctification. Je demande dans les mêmes peines et dans les mêmes dangers. Ô parfait imitateur de Jésus-Christ qui avez reçu le privilège spécial de réparer les pertes, je vous supplie de me faire retrouver la volonté de Dieu; ou au moins le repos de mon esprit et la paix de ma conscience, dont la privation m'afflige plus sensiblement que la perte de toutes les choses du monde... A ces faveurs, joignez-en une autre, qui est de me tenir ferme dans la possession des vrais biens intérieurs et cachés ; en sorte qu'aucune force ennemie ne me les fasse perdre et ne me sépare de mon Dieu, auquel soient honneur et actions de grâces, maintenant et toujours. Ainsi soit-il. » 

Historique des grottes et raisons de la présence de Saint ANtoine :

 

Vers fin octobre 1226, St Antoine quitte Limoges et se rend à Brive. Le temps presse l'étonnant apôtre, et cependant, sur sa route, il rencontre bien des bourgades et il les évangélise en passant, Pierre-Buffière, Masseret, Uzerche, Donzenac…

Il arrive bientôt sur les hauteurs qui, au nord, dominent la ville de Brive : il est au milieu d'un ancien et gros village. 
Son costume étrange le fait remarquer et entourer par les habitants, qui voyant sur sa poitrine la Croix du Missionnaire, n'ont pas de peine à reconnaître en lui un homme de Dieu. L'Apôtre s'arrête et leur rappelle les grandes vérités chrétiennes.

De ces collines, alors couvertes de vignes et de forêts, l'oeil de l'apôtre pouvait apercevoir, dans la plaine, la ville de Brive à laquelle il venait apporter la paix et les miséricordes du Seigneur.

Des hauteurs de St Antoine-les-Plantades, il descend par la vallée de Fadat, traverse le village de Migoul, arrive sur les bords de la Corrèze et s'achemine vers la ville. 
Il prêcha à ce peuple si désireux de l'entendre dans la basilique de St Martin et rencontra un homme riche et très religieux qui lui offrit spontanément toutes les ressources qu'il avait pour la fondation d'un couvent de son ordre. 
On se mit immédiatement à l'oeuvre et ce fut le premier de toutes les maisons religieuses qui devaient fleurir dans la ville de Brive. St Antoine s'occupe alors du monastère naissant, il forme les frères qu'il a fait venir avant de repartir en Italie. 
Le couvent se trouvait alors en plein coeur du centre-ville de Brive (où se situe actuellement la Poste Centrale). 
Contemplatif dans l'âme, Antoine se retirait fréquemment dans les Grottes à l'extérieur de Brive, où il eut notamment l'apparition de Notre Dame de Bonsecours. 
Ce sont ces mêmes grottes qui, aujourd'hui encore, abritent des frères franciscains.

 (résumé trouvé sur le site http://www.fratgsa.org/passage.html)